Trouver des vêtements de la période viking est rare de nos jours. Leurs tenues vestimentaires variaient selon le sexe, l’âge, le statut social et le lieu. La confection des habits était destinée aux femmes. L’habillement se caractérise par le confort et la praticité, car les Vikings cédaient une importance à leurs apparences.

Les matières et les couleurs qui évoquent les vikings

Le lin représente 40% des découvertes de tissu de l’âge viking. Il fait l’objet d’une culture importante pour la confection des habits.

Le chanvre et l’ortie sont aussi des fibres végétales les plus utilisées pour les textiles scandinaves.

vêtements Viking -1La laine était conçue pour les vêtements viking de tous les jours, de travail ou de voyage. Filée, tissée ou cardée, elle est employée non teinte avec sa couleur naturelle qui varie du brun au noir et passe par le gris.

La soie quant à elle fait partie du butin des raids menés par le vikings. Elle était importée grâce aux liens commerciaux que les vikings avaient avec la Perse et le Constantinople. La soie est tissée en utilisant une technique que l’on appelle samite. Cette méthode de tissage orientale est très sophistiquée.

Le cuir servait à fabriquer des chaussures, de ceintures, mais également des vêtements vikings imperméables.

Les fourrures d’ours, de rennes, de zibelines, de martres ou d’écureuils sont destinées pour les capes d’hommes, les châles des femmes et les couvre-chefs. Ils permettent de combattre le froid.

Les couleurs majoritairement utilisées selon les découvertes archéologiques sont le jaune, le bleu, le violet ; le vert et le rouge.

La confection des vêtements vikings

La femme viking porte une longue chemise de lin en guise de sous-vêtement. Cette dernière dépasse de manière apparente sous la robe  et le col se referme à l’aide d’un ruban noué au cou. La robe en lin ou en laine descend jusqu’à la cheville. Pour mieux passer la tête, le col est fendu et est fermé avec une fibule. Avec des manches longues ou courtes selon la saison, la robe peut être simple ou plissée. Avec des accessoires comme le châle en laine, le bandeau, le foulard ou le capuchon, les femmes vikings disposaient aussi d’une grande variété de coiffes.

L’homme viking s’habillait avec la blouse ou tunique, la culotte en laine ou en laine, la cape attachée sur le côté droit de l’épaule. De plus, le manteau fermé du cou à taille par des boutons en bois ou en os est aussi décoré avec des garnitures métalliques assez complexes.

Les chaussures sont unisexes en cuir ou parfois composés de deux morceaux de cuir.