Le magistrat Felix Azón, nouveau directeur général de la Guardia Civil

Le ministre de l’Intérieur Fernando Grande-Marlaska élit un autre ancien membre du Conseil général de la magistrature (CGPJ) à son équipe

 

Un juge remplacera un autre juge à la tête de la Guardia Civil. Le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a élu Felix Azón, un autre magistrat membre du Conseil général du pouvoir judiciaire (CGPJ) – comme son actuel chef d’état-major, Rafael Pérez Ruiz – pour diriger la Garde civile à la place du magistrat José Manuel Holgado. On suppose que la nomination d’Azón, dont le père était la Guardia Civil, sera approuvée par le Conseil des ministres vendredi prochain.

Azón (Almunia de San Juan, Huesca, 1955) a été membre du Conseil général du pouvoir judiciaire entre 2008 et 2013 et a ensuite été proposé par le Parlement d’Aragon (à l’initiative du PSOE) pour combler un des sièges vacants de la Cour constitutionnelle. C’est un spécialiste en droit du travail. Il a été magistrat à la Chambre sociale du Tribunal supérieur de justice de Catalogne de 1999 à 2008.

Il est resté au Conseil général de la magistrature pendant cinq ans et a été l’un des cinq membres qui ont demandé la démission de son président, Carlos Dívar, pour détournement de fonds.

Il a également enseigné à l’Universidad Nacional de Educación a Distancia (UNED), l’Universidad Autónoma de Barcelona et Pompeu Fabra.

f }