Concours Eurovision de la chanson remporté par l’Israélienne Netta en finale à Lisbonne

La chanteuse s’empare des cœurs et des voix de l’Europe avec sa participation Toy, battant la concurrence chypriote. Israël a gagné le concours Eurovision de la chanson avec l’entrée décalée Toy de la pop star Netta Barzilai.

L’artiste israélien s’est vu attribuer 529 points, devançant les favoris Chypre à la deuxième place.

La jeune femme de 25 ans chantait avec l’orchestre de la marine israélienne lorsqu’elle est entrée et a remporté l’émission de sélection Eurovision HaKokhav HaBa.

 

Eurovision 2018 : cinq choses que nous avons apprises

L’entrée accrocheuse de la chanson de danse électronique était devenue l’une des premières favorites pour gagner le concours avant que les bookmakers ne réduisent les chances de sa rivale chypriote Eleni Foureira.

C’est la quatrième victoire d’Israël en Eurovision après celle de Paris en 1978, celle d’Israël l’année suivante et la dernière en 1998, lorsque Dana International, la première trans lauréate du concours, a remporté le trophée.

Acceptant son prix à l’Altice Arena de Lisbonne, Netta a déclaré aux hôtes de l’Eurovision : « Je suis si heureuse, merci d’avoir choisi la différence, merci de célébrer la diversité. » Les fans ont été séduits par les mouvements « chicken dance » de la chorégraphie, tandis que certains commentateurs ont noté les paroles de la chanson – « I’m not your toy / You stupid boy » – sont aptes pour le premier post #MeToo Eurovision.

Peu de temps après sa victoire, la pop star a twitté : « Merci l’Europe. »

Le fan de l’Eurovision JK Rowling, qui a twitté tout au long de l’émission, a qualifié Netta de « digne vainqueur ».

f }